Comment s’équiper pour randonner en mode survivalisme?

Vous avez prévu de partir pour une randonnée au long cours en mode survivalisme. Vous avez envie de vous dépasser, d’aller au-delà de vos limites. Le survivalisme est un mouvement qui attire de plus en plus d’adeptes ces dernières années. Il présente certains dangers, en particulier si vous n’êtes pas correctement préparé. Alors découvrez ci-dessous nos conseils pratiques pour randonner comme un véritable survivaliste.

Le matériel de secours

Vous devez impérativement emporter avec vous une trousse pour les premiers soins. Elle contiendra tout le nécessaire pour désinfecter et soigner les petites blessures : plaies, coupures, piqures d’insectes voire même les morsures d’animaux. Vous ne savez pas exactement ce que vous allez rencontrer ni à quels problèmes vous allez être confronté. Votre santé dépend donc avant tout de votre capacité d’anticipation. Le minimum est donc d’emporter un produit désinfectant (alcool modifié ou Biseptine), des compresses stériles, des pansements et des bandages ainsi que de quoi faire un garrot en cas d’hémorragie. Vous pouvez aussi prendre quelques médicaments toujours utiles :

  • un antidouleur type Ibuprofène ou Doliprane.
  • un antihistaminique si vous êtes sujet aux allergies.
  • une pommade pour soulager les brulures et les contusions.

Vous veillerez également à emporter votre traitement médical quotidien en quantité suffisante si vous en avez un. Dans votre sac à dos, vous emporterez une gourde avec de l’eau potable en bonne quantité pour assurer votre hydratation. S’il y a des sources ou des cours d’eau sur votre itinéraire, vous pouvez prendre des pastilles pour désinfecter l’eau et la rendre ainsi propre à la consommation. Cela vous évitera d’emporter sur vous de trop grandes quantités d’eau, ce qui est à la fois lourd et encombrant dans le paquetage.

Le matériel pour faire du feu

En bon survivaliste, vous allez chaque jour préparer un petit feu pour vous réchauffer. Si vous voulez faire simple, vous pouvez allumer votre feu avec un briquet. En revanche, si vous voulez vraiment vivre l’aventure de façon complète, vous emporterez un allume-feu ou une pierre à feu. On en trouve à la boutique Hattila dans la catégorie survivalisme. Pour alimenter votre feu, vous couperez des branches avec un couteau ou une machette. Le feu vous servira de réchaud pour faire cuire vos aliments.



Le matériel de défense

Vous allez vous retrouver en pleine nature. Vous pourriez bien faire de mauvaises rencontres. Cependant, la loi en vigueur en France vous empêche de vous promener avec une arme, sauf autorisation spéciale. Toutefois, vous pouvez disposer d’un couteau de survie dont l’usage sera principalement de couper vos aliments mais aussi les branches que vous pourriez utiliser pour faire du feu. Vous devriez également emporter une lampe torche. Les plus puissantes ont la capacité d’éblouir et faire fuir les animaux.

Le matériel pour se repérer

En grand aventurier, vous pourriez être tenté de trouver votre chemin juste en suivant la position du soleil en fonction de l’heure. Mais c’est un peu imprécis. Alors vous emporterez avec vous une boussole voire un GPS ainsi qu’une carte détaillée. C’est encore le meilleur équipement pour ne pas se perdre au milieu de nulle part. Vous apprendrez à vous en servir avant de partir en vous exerçant autour de chez vous car une fois en route, il sera trop tard.

Le matériel pour être au chaud

Une des grandes difficultés est d’anticiper les variations de température. La météo est souvent capricieuse, en particulier en montagne. Du coup, vous emporterez dans votre EDC (Everyday Carry, votre sac de tous les jours) des vêtements chauds mais aussi une couverture de survie. La couverture de survie est très légère et vous sera d’un grand secours dans de nombreuses situations imprévues. Les vêtements seront dans un matériau respirant afin qu’ils ne retiennent pas la transpiration.

Le sac de couchage est également très important pour ne pas avoir froid la nuit durant le bivouac. Un poncho pourra être pratique si vous devez affronter du mauvais temps. Cela coupe bien les rafales de vent et vous permet de garder vos vêtements au sec.

Voilà, vous savez tout de l’équipement de survie. Vous êtes prêt à partir à l’aventure en toute sécurité pendant plusieurs jours. Vous allez pouvoir mettre en pratique vos connaissances en matière de bushcraft, l’art des bois. Si vous êtes débutant, n’hésitez pas à suivre un stage de survie avant votre départ en autonomie complète.

Autres conseils pratiques sur la randonnée



Stéphane

Stéphane

Passionné par la randonnée depuis plus de 20 ans, j'aime partager ma bonne humeur sur Rando Guide avec d'autres amoureux de la nature et du grand air.


A propos

Rando Guide est un site réalisé par des passionnés de la randonnée pour tous les amateurs de la vie au grand air!


Contact


Réseaux sociaux


© Copyright Rando Guide – Plan du site