Comment ne pas avoir froid sous la tente en hiver?

Dormir sous la tente quand il fait froid dehors, ce n’est pas toujours facile. La nuit, la température peut baisser de 10 à 20°C par rapport à la journée. Alors s’il ne fait déjà pas très chaud dans la journée, vous imaginez en pleine nuit! Vous allez donc découvrir dans cet article de notre guide spécial pour les randonneurs, quelques conseils pratiques pour mieux dormir sous la tente. La fraîcheur hivernale ne doit en aucun cas vous décourager de camper. Les paysages sont si beaux en hiver!

Astuces avant de dormir

Sur le bivouac, les campeurs le savent bien, pour se réchauffer, vous devez faire un peu d’exercice. Cela aura pour effet d’activer votre circulation sanguine. Vous aurez ainsi plus chaud dans tout le corps. Vous pouvez également vous réchauffer au coin du feu, si faire du feu est autorisé et pas dangereux.

Par contre, oubliez l’idée de boire un coup avant de dormir. Ce n’est pas le fait de prendre un petit remontant qui va faire remonter la température du corps. Vous sentirez moins le froid polaire de manière temporaire mais il sera toujours bien là.

Mettez dans votre gourde une boisson chaude. Cela vous permettra de vous réchauffer avant de dormir. Par contre, évitez le café ou le thé qui risqueraient de perturber votre sommeil. Préférez une bonne tisane pour trouver le sommeil plus rapidement.

Lors du montage de votre tente, fixez bien les piquets au sol et plaquez la toile aussi près que possible du sol aux coins afin que le vente ne s’engouffre pas dessous. Les arceaux assurent la rigidité de la structure. Placez la tente près d’un buisson ou en lisière de forêt plutôt que dégagée au milieu d’une plaine. Cela fera office de coupe vent.

Comment chauffer la tente?

Sous la tente de randonnée, vous n’avez pas le courant donc impossible de brancher un radiateur. Néanmoins, il existe des astuces pour réchauffer un peu l’atmosphère par grand froid. Vous pouvez utiliser un réchaud à gaz ou des bougies. C’est très utile pour chasser l’humidité et apporter un peu de chaleur. Il faut faire attention à ne pas le faire tomber pour ne pas mettre le feu.

Vous pouvez également chauffer votre couchage. Il n’y a rien de plus désagréable que de se coucher dans un sac de couchage froid et humide. Prenez une bouteille d’eau ou une bouillotte, remplissez là d’eau chaude et posez-la à l’intérieur du sac. Fermez bien la bouteille pour éviter les fuites! Personne n’a envie de dormir dans un campement trempé.

Il est importante d’avoir une toile de tente imperméable pour ne pas se retrouver trempé en cas de pluie.

Portez des vêtements adaptés

Sous la tente, c’est ni trop, ni trop peu ! Oubliez l’idée de dormir dans votre combinaison de ski pour avoir bien chaud, vous baignerez dans votre transpiration froide et cela va vite être très désagréable. Ne portez pas les mêmes guêtres que durant la journée. Il faut avoir des vêtements adaptées avec une bonne respirabilité pour dormir. La laine mérinos est très bien pour cela.

Si vous avez froid dans le sac de couchage, vous pouvez porter des sous-vêtements longs ou un pyjama. Couvrez vos extrémités avec de la laine : sous gants, gants ou moufles pour les mains et des paires de chaussettes pour les pieds! Il faut à tout prix éviter l’hypothermie et la sensation de froid. Il faut maintenir une température corporelle adéquate, y compris lors de conditions extrêmes en haute montagne. Si vous êtes frileux, il faut bien se préparer pour dormir sous une tente de camping par temps froid. Inutile de garder vos chaussures de randonnée, il faut les laisser sécher et respirer après une journée de trekking, tout comme vos pieds!

Et si vous avez froid à la tête, vous pouvez porter un bonnet en laine ou une cagoule (qui vous laisse quand même respirer).

N’oubliez pas de fermer la fermeture éclair du sac de couchage pour être bien au chaud toute la nuit. Vous pouvez poser votre doudoune dessus pour faire office de duvet s’il fait plus froid.

Isoler la tente du sol

Vous pouvez utiliser une couverture de survie en dessous du tapis de sol. Cet excellent isolant permettra de limiter le transfert thermique entre le sol gelé et votre matelas de randonnée gonflable en cas de conditions climatiques extrêmes, notamment dans la neige. Cela fait partie du matériel de camping de base pour bivouaquer en hiver.

Avoir un sac de couchage adapté

Vous pouvez également prendre un sur sac de couchage en Gore Tex pour assurer une bonne étanchéité. Le sur sac est impératif si vous dormez à la belle étoile pour assurer l’imperméabilité de votre couchage, notamment en cas d’intempéries. Vous pouvez aussi opter pour un sac de couchage grand froid qui va vous transformer en momie le temps d’une nuit. Avec plusieurs couches de garnissage, ce type de sac de couchage est parfait pour affronter les températures extrêmes.

Partez avec un matériel de randonnée adapté aux températures nocturnes. Que vous partiez pour une seule nuit ou pour plusieurs jours, l’étape de la nuit est critique en hiver car c’est là que les températures chutent. Donc prévoyez un minimum de confort pour assurer votre sécurité et votre récupération dans de bonnes conditions.

Un sommeil réparateur est indispensable pour pouvoir être performant le lendemain. Le manque de sommeil affectera vos capacités. Donc assurez-vous d’être dans les meilleures conditions pour passer la nuit au chaud.


Autres conseils pratiques sur la randonnée


A propos

Rando Guide est un site réalisé par des passionnés de la randonnée pour tous les amateurs de la vie au grand air!


Contact


Réseaux sociaux


© Copyright Rando Guide